BloguePrêteur privéMauvais credit est-ce une fin en soi?

26 novembre 2021par Laurent Lucas

Plus de la moitié des foyers canadiens vont, à un moment ou à un autre, souscrire à un prêt ou une marge de crédit au cours de leur vie. Est-ce que je peux emprunter même si j’ai un mauvais crédit que ce soit pour l’achat d’un véhicule ou pour aménager leur maison, refaire la décoration intérieure, acheter de nouveaux meubles ou même effectuer certains travaux d’embellissement ou de rénovation.

Les revenus ne permettent pas toujours de tout payer en une seule et unique fois. Il semble alors tout à fait pertinent pour bon nombre de foyers de contacter un établissement de crédit, qui pourra leur proposer un prêt personnel.

Qu’est-ce qu’un prêt personnel?

 

Un prêt personnel est un crédit à la consommation qui pourra vous permettre de financer tous vos projets, et ce, sans forcément disposer d’un apport. Vous recevrez alors une somme d’argent que vous vous engagerez à rembourser sur une période précise et définie à l’avance. 

La somme que vous devrez rembourser comprend l’intégralité du montant auquel vont s’ajouter les frais liés ainsi que les intérêts. Le coût total du crédit va ainsi dépendre du montant emprunté et de la durée de remboursement choisie par l’emprunteur.

En fonction de la somme que vous souhaitez emprunter, qui peut varier entre 100 et 50 000 dollars, mais surtout de votre capacité d’emprunt vous pourrez généralement choisir d’étaler vos paiements sur une période allant de 6 à 60 mois. Notez que plus vous rembourserez rapidement votre prêt, moins le coût de celui-ci sera élevé.

Le prêt personnel va vous permettre de disposer librement de l’argent que vous allez emprunter, et ce, sans vous justifier. Ce prêt vous permettra de financer facilement un ou plusieurs projets ou achats importants comme une nouvelle voiture, un voyage, un événement particulier (comme un mariage par exemple), un nouvel équipement ménager pour la maison ou encore de répondre à un besoin de trésorerie quelconque.

Peut-on souscrire à un prêt personnel même si l’on a une mauvaise cote de crédit?

 

Comme nous l’avons évoqué au paragraphe précédent, en théorie tout le monde peut souscrire à un prêt personnel, car il peut être utilisé pour toutes sortes de projets, et ce, sans justification. Mais en cas de mauvais crédit, les conditions du prêt risquent de varier considérablement.

Mais, un mauvais crédit c’est quoi au juste?

 

Il peut s’agir de plusieurs choses.

–       De mauvaises habitudes de paiement : vous ne respectez pas vos échéances de remboursement, vous ne remboursez que partiellement ou en retard les sommes que vous devez.

–       Votre taux d’endettement est beaucoup trop élevé : vous ne disposez pas des fonds suffisants pour rembourser les différents crédits auxquels vous avez déjà souscrit.

Ainsi, si vous avez un mauvais crédit, il sera plus compliqué pour vous d’obtenir un prêt personnel dans une institution financière classique. En effet, les banques aiment les dossiers simples et seront plus que réticentes à l’idée de vous accorder un nouveau crédit, que vous risqueriez d’avoir de la difficulté à rembourser.

Un bon dossier de crédit, avec une bonne cote de crédit vous facilitera donc l’obtention d’un prêt au meilleur coût, avec des intérêts réduits.

Cela dit, avoir un mauvais crédit n’est pas une fin en soi. Il existe des dizaines de raisons qui peuvent vous avoir amené à une situation de mauvais crédit, mais il existe tout autant de moyens de vous sortir de cette situation, qui n’est, il est important de le rappeler, que temporaire !

Nous pouvons vous proposer plusieurs moyens, prêt pour consolider vos dettes ou un prêt pour alléger vos paiements mensuels pour continuer à vivre normalement, et de vous sortir d’une situation de mauvais crédit.

Comment obtenir un prêt personnel en cas de mauvais crédit?

 

La plupart des institutions financières ont pour habitude de faire une enquête de crédit et analyser votre situation financière, c’est à dire analyser votre historique de crédit en consultant un ou des bureaux de crédit avant d’accepter ou non de vous accorder un prêt. La cote de crédit va permettre à ces institutions de vérifier la manière dont vous gérez vos dettes et créances, ainsi que la fréquence et le respect des remboursements que vous effectuez.

Parfois appelée «pointage» ou «score de crédit» votre cote de crédit est évaluée par deux bureaux canadiens de crédit (Equifax et TransUnion) qui vont recueillir et analyser toutes vos habitudes de crédit. Mais votre cote de crédit peut aussi être évaluée par d’autres institutions privées disposant de leur propre système de notation.

La cote de crédit est calculée mathématiquement afin d’établir un niveau de risque à trois chiffres permettant de définir votre solvabilité. Les cotes de crédit peuvent légèrement varier d’une institution à l’autre, suivant le degré d’importance qu’elles vont accorder à tel ou tel élément de votre dossier financier.

Les cotes de crédit vont se situer entre les chiffres 300 et 900. Une cote de crédit de 600 (la moyenne) sera évaluée comme étant bonne. En dessous de ce chiffre, votre cote sera considérée comme moyenne à faible et donc à améliorer.

Vous pouvez d’ores et déjà connaître votre cote de crédit gratuitement auprès de certaines institutions, qui sont toutefois peu nombreuses. Sinon, moyennant quelques dollars, vous pouvez faire une demande auprès d‘Equifax ou de TransUnion. Il suffit de télécharger et de remplir le formulaire sur Equifax.ca ou sur transUnion.ca, et vous recevrez, votre dossier de crédit par la poste quelques semaines plus tard.

Notez toutefois que votre cote de crédit n’est pas fixe et qu’elle évolue avec le temps. Vous pourrez l’améliorer à l’aide de bonnes pratiques régulières.

Toutefois, si votre cote de crédit n’est pas favorable (entre 300 et 600) et que vous avez tout de même besoin d’un prêt personnel, vous pourrez vous tourner vers la solution du prêt sans enquête de crédit.

–       Le prêt sans enquête peut être souscrit par tout le monde, et ce, peu importe la cote de crédit. En effet, comme son nom l’indique, votre prêteur ne fait aucune vérification au niveau de votre cote de crédit ni de vos données financières.

Le prêt sans enquête peut donc être une solution plus que satisfaisante, notamment si les autres institutions financières vous ont déjà tourné le dos.

Plusieurs options de prêts sans enquête ou prêts privés sont disponibles:

–       Les prêteurs privés : Il peut s’agir de groupes d’investisseurs, ou de particuliers. Ainsi, n’importe quelle personne disposant de grosses sommes d’argent peut proposer des prêts privés. Les montants peuvent varier et provenir de différentes sources : fortune familiale, héritage, revenus d’entreprise. 

Ces prêteurs privés n’ont pas du tout le même mode de fonctionnement que les banques classiques. Les délais de traitement sont beaucoup plus rapides, et surtout, les conditions d’approbation sont beaucoup moins restrictives que celles des banques.

–       Les prêteurs alternatifs :  ils ne sont pas régis par les lignes directrices de l’organisme fédéral du BSIF (Bureau du surintendant des institutions financières). Majoritairement présents en ligne, les délais de traitement et d’approbation sont rapides. La soumission est gratuite et sans engagement.

À noter : le montant total de votre prêt et des intérêts que vous allez devoir rembourser va dépendre de plusieurs éléments et de votre santé financière au moment de votre emprunt. C’est pourquoi lafinancière.ca prend le temps d’examiner votre dossier avec soin afin de vous proposer le ou les meilleurs produits financiers avant de faire appel au prêteur qui conviendra le mieux à votre situation financière.

En résumé avoir un mauvais crédit n’est pas une fin en soi

 

Il est important de prendre en compte que les prêteurs, qu’ils soient privés, alternatifs ou spécialisés ou même d’institutions financières classiques, vont vouloir compenser le risque qu’ils prennent à vous accorder un crédit. Ce risque dépend de la capacité du prêteur à récupérer les sommes prêtées. De ce fait, les taux d’intérêt et les frais de dossier peuvent être parfois conséquents.

Prenez le temps d’évaluer toutes les options qui s’offrent à vous, afin de prendre la décision qui sera la plus satisfaisante selon votre situation. Et surtout, faites vos calculs afin de ne pas rentrer dans la spirale du surendettement. 

Copyright © 2022 lafinanciere.ca – Tous droits réservés

La Financière.ca est légalement autorisée à exercer le courtage hypothécaire

Référencement Web – SEO – Adsearch Média / Conception web : Wazoom Studio